Le musée des Techniques de Beautiran

01 octobre 2017


Nous avons eu le plaisir de découvrir pour certains, de revoir pour d’autres, le musée des techniques de Beautiran son nom ne paraît pas attrayant mais la visite vaut vraiment le détour.
Reçus par la propriétaire de la « villa Maglya » ses commentaires et sa passion nous ont projetés deux ou trois siècles en arrière pour découvrir, dans la première salle le travail de deux soeurs couturières de Castres, qui au milieu du XXe siècle ont bâti des modèles de toilettes ravissants et qui peuvent encore être exposés et portés, tant ils sont cousus avec raffinement (exposition temporaire).
Dans la salle suivante c’est le domaine des toiles de Beautiran. C’est Jean Pierre Meillier originaire de Suisse qui fonda, à la fin du XVIIIème siècle, la 1ère manufacture dans ce village des Graves, à proximité du ruisseau du Gat mort.
Rappelons toutefois que Villenave d’Ornon eut aussi sa manufacture de toiles d’Indiennes, créée au Pont de la Maye en 1779, par la famille Leclerc, au bord de l’Eau Bourde.
On appelait ces toiles d’indiennes, car, avant d’être fabriquées en France à Jouy en Josas et Beautiran, elles étaient importées des Indes.
De nombreuses commodes dont les tiroirs regorgent d’étoffes toutes plus belles les unes que les autres, monochromes ou polychromes, ont ravi nos yeux par leur multiplicité.
Les plantes tinctoriales sont également visibles à l’état naturel ou en poudre, ainsi que les divers ustensiles utiles à l’impression de ces toiles.